Différence entre licence appliquée ou licence fondamentale

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Le système LMD en Tunisie (Licence, Master, Doctorat) a été généralisé en 2012 dans tous les établissements dans le but d’harmoniser le cursus d’enseignement supérieur avec les standards européens. La priorité était la création de la licence tout en prenant compte les exigences du master.

Le choix entre une licence fondamentale ou une licence appliquée dépend des perspectives d’avenir de chaque étudiant. En fait, les jeunes bacheliers en Tunisie sont mal renseignés sur le système d’enseignement supérieur. Il se trouve qu’ils ignorent parfois les nouvelles branches et cycles intégrés par le ministère.

En dépit des moyens mis à leur disposition pour s’accaparer le maximum d’information, beaucoup de futurs étudiants n’en profitent pas pour trouver des réponses à leurs questions.

La licence appliquée en Tunisie

La licence appliquée en Tunisie est destinée pour ceux qui souhaitent rejoindre rapidement le marché de l’emploi. La formation est fortement axée sur le volet technique et pratique et inclus un stage. Même les enseignants de certaines matières sont souvent des professionnels.

Pour s’accaparer l’une des licences appliquées disponibles en Tunisie, il faut disposer d’un baccalauréat, et ce dans un domaine proche à la licence ambitionnée.

Après une procédure sélective, les meilleurs étudiants motivés auront l’opportunité de poursuivre leurs études en master professionnel de leur choix. Le nombre des admis est limité selon la capacité d’accueil de chaque établissement.

La licence fondamentale en Tunisie

La licence fondamentale a plutôt un aspect théorique avec pour perceptives un master de recherche ainsi qu’un Doctorat. La licence fondamentale existe dans plusieurs filières : langues, littérature, sciences humaines, gestion, informatique, mathématiques ou autres.

Les plus méritants ont le droit de poursuivre un master de recherche ou un Doctorat.

Les autres diplômés n’ayant pas eu la chance de continuer avec un mater de recherche auront la possibilité d’opter pour un master professionnel.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »